Les 5 règles pour bien négocier le prix d’un bien immobilier

Comment négocier est la grande question du processus d’achat d’une maison ou d’un appartement. Le prix est-il trop élevé? De combien? Jusqu’où pouvez-vous descendre? Le vendeur a-t-il reçu d’autres offres? Est-ce vraiment le bon bien?

Ces questions sont susceptibles de générer quelques insomnies chez certains et certaines. Rien de surprenant, vous vous apprêtez à négocier l’un des plus gros investissements de votre vie…

N’oubliez pas que la négociation n’est pas une confrontation. C’est plutôt un échange pour arriver à un accord commun. Elle ne doit pas, non plus, être perçue comme systématique. Si le prix vous convient et si vous n’êtes pas seul intéressé, alors la case négociation n’est peut-être pas obligatoire.

Règle #1 Coup de foudre ou pas… Prenez du recul!

Vous avez le coup de foudre? Vous vous voyez déjà en train de faire cuire les cookies dans la cuisine ou vous roulez dans le gazon? Même si cette petite euphorie est bien agréable, à ce stade de votre projet, il convient de rester maître de ses émotions.

Pour ceux qui n’ont pas eu le coup de foudre, et bien c’est comme en amour: on peut aimer sans avoir eu l’électrochoc.

Par contre, si vous sentez une partie de vous qui freine des deux pieds, écoutez votre intuition. Vous allez faire un investissement substantiel, c’est beaucoup d’émotions, mais il faut faire la part des choses. Demandez à revisiter le bien immobilier, faites l’impasse sur la déco et regardez-le objectivement. Si le verdict tombe: vous n’aimez pas cette maison ou cet appartement, personne ne peut vous obliger à faire une offre.

Enfin si cette prise de recul est difficile, n’hésitez pas à faire appel à votre entourage et à des professionnels, organiser une nouvelle visite avec eux.

Règle #2 Le moment de jouer au juste prix

Sachant que chaque bien immobilier est unique (de même que le vendeur et l’acheteur!) le juste prix est une équation compliquée à résoudre. Il dépend du bien immobilier mais également de la situation et du ressenti de chacun.

Pour, vous aider à estimer le prix du bien, n’hésitez pas à utiliser tous les moyens à votre disposition 👉 👉 👉 https://www.futurproprio.com/les-cles-pour-bien-estimer-le-juste-prix-dun-bien-immobilier.

Règle #3 Restez critique

Dans la série des exercices tortueux… Voilà maintenant celui qui consiste à critiquer sauvagement l’habitation dont vous aimeriez vous porter acquéreur.

C’est dur à accepter, mais rassurez-vous, à de rares exceptions, tout bien immobilier a des défauts : crack dans les murs, infiltration, moisissures, etc. Il ne s’agit pas de renoncer à votre acquisition mais de prendre en compte des réparations qui pourraient advenir dans le futur. On parle bien sûr ici de grosses réparations.

En principe, le vendeur doit vous informer de tous vices de la propriété. Reste à savoir s’il est lui-même informé de ces vices et s’il est transparent.

Vous ne savez pas par où commencez votre chasse aux défauts? Un expert est passé avant vous pour effectuer différents diagnostics de l’état du bien immobilier. Il vous faudra l’étudier attentivement. Il est également conseillé de recourir à un artisan ou un entrepreneur.

Enfin, n’hésitez pas à vous référez à votre check-list lors de votre visite. Vous avez sauté cette étape? Peut-être qu’une autre visite plus minutieuse serait judicieuse…

Règle #4 Jouez la carte du temps

Après avoir estimé le juste prix et déduit les grosses réparations, reste une dernière carte à jouer: celle du temps.

Si le bien immobilier est en vente depuis quelque temps et si le vendeur a baissé le prix, vous avez une marge de manœuvre. L’outil Castorus pourra vous aider à trouver ces informations: https://www.castorus.com.

Homme accroché à une horloge

Au-delà de la durée de mise en vente du bien, informez-vous sur la situation du vendeur: la maison est vide? Il est pressé de vendre? Ou au contraire, il est incertain sur les délais car il rachète un bien en parallèle? Gagnez des points en lui offrant de la flexibilité.

Si votre demande de prêt est bien engagée ou si, grand chanceux, vous ne passez pas par la case emprunt, la transaction pourra se faire rapidement avec vous. S’il a besoin de délais supplémentaires et que vous n’êtes pas pressé, c’est un autre point en votre faveur.

L’agent immobilier vous mettra peut-être la pression en vous annonçant qu’il attend une autre offre 😮😰😱. Vous n’avez pas vraiment moyen de vérifier si cela est vrai. Ne vous laissez pas influencer et ne prenez pas de décision hâtive sous la pression. Toutefois, si le bien est vraiment chouette et qu’il n’est pas en vente depuis très longtemps, vous ne devriez pas trop trainer quand même…

Règle #5 Soyez cool avec vous-même

Une fois l’offre posée sur la table, ne ressassez pas votre décision et attendez sagement la suite… Il est fort possible que l’on réponde à votre offre… Par une contre-offre…

Dans le jeu de la négociation, ne vous laissez pas emporter et gardez en tête les autres frais liés à un achat immobilier.

Le Parrain

Réagissez

Prêt sans CDI
Un prêt sans CDI… Chiche?
Acheter ou pas un bien immobilier: là est LA question!
Acheter un bien immobilier
Acheter un bien immobilier: retrouvez les 7 étapes clés en infographie
Estimer le juste prix
Les clés pour estimer le juste prix d’un bien immobilier
Kasparov grand joueur d'échec
Les 5 règles pour bien négocier le prix d’un bien immobilier
Visite d'un bien immobilier: ce qu'il faut vérifier
Visite d’un bien immobilier: ce qu’il faut vérifier avant d’acheter
Visiter un appartement
Visiter un appartement: les questions à poser!
demande de prêt immobiler
Demande de prêt immobilier: 3 étapes pour obtenir votre crédit
Prêt sans CDI
Un prêt sans CDI… Chiche?
frais d'achat immobilier
Tous les frais d’achat immobilier à prendre en compte
Frais de vente d'une maison ou d'un appartement
Tous les frais de vente d’une maison ou d’un appartement
A vendre à louer
Vendre ou mettre en location: comment prendre la bonne décision?

INSCRIVEZ-VOUS
GRATUITEMENT

L immobilier n aura plus de secret pour vous...

Merci ! Votre inscription est bien enregistrée.

Oups! Quelque chose ne s'est pas bien passée....