Demande de prêt immobilier: 3 étapes pour obtenir votre crédit

Votre demande de prêt immobilier est une étape cruciale vers l’accession à la propriété. En effet, si certaines personnes disposent des fonds propres nécessaires à l’achat de leur logement, la plupart des particuliers doivent passer par la case “prêt”pour devenir propriétaire. Obtenir ce crédit et décrocher un taux intéressant n’est pas nécessairement simple. L’une des plus grosses tâches pour y parvenir est la constitution d’un dossier solide de demande de prêt. Voici trois étapes essentielles pour y parvenir sans accrocs !

Demande de prêt immobilier: bien estimer son budget et ses besoins de crédit

Tout commence par votre budget pour le logement que vous souhaitez acheter. Il sera logiquement déterminant pour le prêt que vous allez demander. Il faut garder à l’esprit deux fondamentaux, qui détermineront votre budget et votre prêt.

D’une part, votre banque vous demandera généralement un apport personnel de 10% minimum. Ainsi, si vous achetez un appartement à 200 000€, il vous faudra au moins 20 000€ de fonds propres. Vous pouvez évidemment avoir un apport plus élevé si votre épargne suit et ainsi, espérer un taux de crédit plus avantageux. En multipliant votre apport, vous pouvez donc calculer un budget maximum. Mais attention ! Ce n’est pas la seule limite à votre budget.

En effet, votre revenu, et donc votre capacité à rembourser le prêt mensuellement, jouent également. En règle générale, une banque n’acceptera pas plus de 33% d’endettement. C’est-à-dire que vos mensualités de crédits, incluant potentiellement d’autres prêts, ne peuvent pas dépasser un tiers de votre revenu. Cette capacité d’emprunt limite également votre budget et/ou allonge la période de remboursement.

En gardant ces deux facteurs à l’esprit, il vous reste à ajouter les autres frais d’achat immobilier : le prix du crédit (notamment les intérêts et l’assurance), les frais liés à la transaction (frais d’agence et notariaux) et d’éventuelles dépenses de rénovation ou d’installation. C’est une fois que vous aurez toutes ces dépenses en têtes, rapportées à vos capacités de financement, que vous pourrez déterminer votre budget global et donc votre demande de prêt. En cas de doute, demandez conseil auprès de votre banque !

Demande de prêt immobilier: présenter un bon profil

Les banques ont tout intérêt à vous faire crédit : elles vous vendent un produit. Cependant, chaque prêt peut comporter un risque, et les banques rechigneront à vous faire crédit si vous sembler être un client risqué. Il faut donc faire en sorte de leur présenter le meilleur visage possible. Dès que vous commencez à avoir l’idée de devenir propriétaire, commencez à soigner vos comptes !

Cela passe d’abord par des comptes sans découverts bancaires et un remboursement des crédits que vous avez souscrits, ex: crédits auto ou à la consommation. Constituez ensuite une épargne, notamment pour constituer votre apport. Plus ce dernier sera important, plus la banque sera assurée.

Gardez à l’esprit que les taux d’intérêt sur votre crédit dépendront largement de la stabilité de votre profil. Entre autre, les établissements prêteurs tendent à privilégier les profils en CDI depuis au moins un an. Toutefois, si vous n’avez pas de CDI, ne vous découragez pas non plus. Il existe quand même des solutions pour rassurer l’établissement prêteur et le convaincre de vous prêter.

Ainsi pour évaluer votre profil, l’établissement de crédit vous demandera des documents sur les éléments suivants:

  • Données personnelles: une pièce d’identité (carte nationale d’identité ou passeport), un justificatif de votre situation familiale (ex: livret de famille) et un justificatif de domicile (ex: quittance de loyer, facture d’électricité ou de téléphone);
  • Revenus (pour chaque co-emprunteur): 3 derniers bulletins de salaires et celui de décembre ou bilans n-3 (ou justificatifs de tout autre revenu), 2 derniers avis d’imposition, 3 derniers relevés de tous vos comptes (courant et épargne);
  • Crédits en cours: (relevé mensuel, contrat de prêt, tableau d’amortissement et échéancier des remboursements);
  • Projet d’achat immobilier: compromis de vente (ou permis de construire), devis de travaux.

Votre dossier devra être exhaustif et présenter une situation complète de votre profil d’emprunteur.

Demande de prêt immobilier: bien choisir vos organismes de prêt et d’assurance

Votre banque n’est pas le seul prêteur possible, ni nécessairement le plus intéressant financièrement. Il est judicieux de comparer les différents taux de crédit entre plusieurs banques. De plus, une banque peut vous offrir un prêt et une autre non. Évitez de foncer tête baissée vers un établissement à la première proposition venue!

Vous pouvez, vous-même, contacter plusieurs banques et faire un comparatif des propositions, ou bien faire appel à un courtier en prêts immobiliers. Le courtier contactera lui-même les banques avec votre dossier. Il vous proposera le meilleur prêt possible pour votre profil. Dans certains cas, il peut bénéficier de taux déjà négociés et donc plus attractifs que ceux obtenu directement avec la banque.

Le courtier immobilier se rémunère généralement avec une commission: les frais de courtage. Les frais de courtage dépendent en effet du cas de figure. Dans certains cas, ils remplaceront les frais bancaires, sans grande différence pour vous. Dans d’autre cas, vous paierez seulement les frais de courtage ou encore les deux à la fois. Ces frais de courtage s’élèvent, le plus souvent, à un 1% du montant total du prêt. Gardez cela à l’esprit, notamment si vous pensez que le courtier n’obtiendra pas de meilleurs taux que ceux de votre banque.

Dans la majorité des cas, un emprunt immobilier s’accompagne de la souscription d’une assurance emprunteur. Cette dernière couvre vous et vos proches ainsi que l’organisme de prêt. En cas d’une impossibilité soudaine de rembourser le crédit (décès ou perte d’emploi dans certains cas), l’assurance pourra prendre le relais. Vous pourrez souscrire cette assurance directement auprès de votre organisme de prêt ou bien auprès d’un autre établissement de votre choix, par le procédé de délégation d’assurance. Il est alors judicieux de comparer les prix pour choisir la meilleure option, qui n’est pas forcément celle proposée par votre organisme d’emprunt. Pour les assurances aussi, il existe des courtiers.

Réagissez

Prêt sans CDI
Un prêt sans CDI… Chiche?
Acheter ou pas un bien immobilier: là est LA question!
Acheter un bien immobilier
Acheter un bien immobilier: retrouvez les 7 étapes clés en infographie
Estimer le juste prix
Les clés pour estimer le juste prix d’un bien immobilier
Kasparov grand joueur d'échec
Les 5 règles pour bien négocier le prix d’un bien immobilier
Visite d'un bien immobilier: ce qu'il faut vérifier
Visite d’un bien immobilier: ce qu’il faut vérifier avant d’acheter
Visiter un appartement
Visiter un appartement: les questions à poser!
demande de prêt immobiler
Demande de prêt immobilier: 3 étapes pour obtenir votre crédit
Prêt sans CDI
Un prêt sans CDI… Chiche?
frais d'achat immobilier
Tous les frais d’achat immobilier à prendre en compte
Frais de vente d'une maison ou d'un appartement
Tous les frais de vente d’une maison ou d’un appartement
A vendre à louer
Vendre ou mettre en location: comment prendre la bonne décision?