Tous les frais de vente d’une maison ou d’un appartement

Les frais de vente d’une maison ou d’un appartement sont variés et doivent être anticipés pour éviter les mauvaises surprises. En effet, si l’acheteur prend à sa charge des frais importants, le vendeur n’est pas non plus exempté. Ces frais sont de trois ordres et dépendra beaucoup de votre situation: frais liés à la transaction, frais liés à la liquidation de votre prêt, frais associés à d’éventuels travaux et enfin, les impôts et taxes sur le bénéfice éventuel que vous ferez.

Frais de vente d’une maison ou d’un appartement: frais d’agence et diagnostic

Les principaux frais de vente d’une maison ou d’un appartement sont, en général, les frais d’agence que vous aurez à payer dans le cas où vous passez par les services d’une agence. Ces frais varient de 3 à 10% du prix de vente et peuvent faire l’objet d’une négociation. Ces frais servent à couvrir les dépenses liées à l’estimation du bien immobilier, les photos et la description du bien immobilier, la diffusion de l’annonce sur plusieurs supports, l’identification de clients potentiels, les visites et la négociation.

Dans certains cas, les frais d’agence peuvent être à la charge de l’acheteur mais cela est rare. D’autant plus que depuis la loi ALUR, le prix de vente doit indiquer clairement les frais d’agence et à la charge de qui ils sont. Enfin, vous pouvez aussi décider de gérer la vente en direct, si vous avez le temps et la patience.

Les frais de diagnostics immobiliers sont, par contre, incontournables pour la mise en vente d’un bien immobilier. En effet, ils sont obligatoires et visent à établir un bilan de l’état du bien sur plusieurs critères. Ces diagnostics sont effectués par un spécialiste, un diagnostiqueur immobilier certifié.

frais de diagnostics immobiliers

Les diagnostics obligatoires dépendront du bien immobilier, de sa localité et de son état. Le montant des diagnostics pourra ainsi aller de 100 à près de 1000 euros. Les tarifs varient d’un professionnel à l’autre. Aussi, n’hésitez pas à faire une étude de marché ou d’utiliser un site comparatif.

Enfin, si votre bien immobilier fait partie d’une copropriété, vous aurez des frais de mutation. Le montant de ces frais se situe entre 100 et près de 1000 euros.

 

Frais de vente d’une maison ou d’un appartement: les frais bancaires

Si vous avez un prêt en cours, vous devrez prévoir de rembourser le prêt jusqu’à ce que la vente soit conclue. Si vous n’habitez plus dans le logement, cela vous fera des frais additionnels à ne pas négliger. En plus de ces mensualités, vous aurez des frais additionnels au moment de solder votre prêt immobilier.

Plusieurs types de frais liés au remboursement anticipé de votre emprunt sont à considérer: les indemnités de remboursement anticipé et les frais liés aux garanties.

  • les indemnités de remboursement anticipé (IRA)

Cette indemnité de remboursement sera au maximum égale à  6 mois d’intérêt sur le capital remboursé par anticipation. De plus, elle ne pourra pas dépasser 3% du capital restant dû avant le remboursement. Pour connaître le montant de ces frais, reportez vous à votre contrat de prêt immobilier.

Dans certains cas, vous pouvez être exonéré de cette indemnité. Ainsi, si vous, ou la personne avec qui vous vivez, changez de lieu de travail, êtes licencié ou décédez, il n’y aura pas d’indemnités à payer. Si vous vendez pour acheter un autre bien, vous avez également la possibilité d’éviter ces indemnités. Pour cela il vous faudra demander à votre banque de transférer votre prêt sur votre nouveau bien immobilier.

  • les frais ou remboursements associés aux garanties

Au moment de la conclusion de votre prêt immobilier, la banque vous a demandé des garanties. Les plus courantes sont l’hypothèque sur le bien acheté ou la caution (somme versée à une société de cautionnement).

Si vous avez une hypothèque, alors vous aurez des frais de mainlevée d’hypothèque. Ces derniers se situent généralement entre 0,7 et 0,8 % du montant de l’emprunt.

Si vous avez opté pour une caution bancaire, c’est une bonne nouvelle. Vous vous verrez reverser une partie, voire l’intégralité de votre caution.

Frais de vente d’une maison ou d’un appartement: les travaux

Autre frais de vente d’une maison ou d’un appartement: ceux de homestaging, voire de rénovation. La question est de savoir jusqu’où vous souhaitez effectuer des travaux pour bien vendre votre bien immobilier. Faire appel à un entrepreneur pour chiffrer les plus gros travaux peut permettre d’anticiper la phase de négociation. Faire des gros travaux peut rebuter des acheteurs. Aussi, avoir un devis permet de minimiser l’ampleur du budget de rénovation.

renovation de maison ou d'appartement

Dans tous les cas, vous aurez intérêt à opter pour une décoration plutôt neutre et de donner un coup de fraîcheur à la peinture. De plus en plus d’acheteurs souhaitent pouvoir poser leurs valises dès la remise des clés. Et c’est beaucoup plus facile de se projeter dans un logement rafraîchie et sans décoration très personnalisée. Pour quelques centaines d’euros, on peut vraiment faciliter la vente d’un bien immobilier.

Frais de vente d’une maison ou d’un appartement: les impôts et taxe à prévoir

Parmi les frais de vente d’une maison ou d’un appartement, vous pouvez également être redevable d’impôts, notamment si vous vendez un bien qui n’est pas votre résidence principale ou que vous avez acheté neuf.

Si le prix auquel vous vendez votre bien immobilier est plus élevé, vous faites une plus-value. Ce bénéfice est une bonne nouvelle. Par contre il faut savoir qu’il peut être imposable. Si le bien en question est votre résidence principale, pas d’inquiétude, vous êtes exonéré. Dans les autres cas, vous devrez payer des impôts. Le montant de l’impôt dépend de la plus-value et du nombre d’années de détention du bien immobilier. Si vous êtes dans ce cas de figure, n’hésitez pas à consulter le site des impôts pour plus de détails et à simuler l’impôt que vous pourriez à payer: https://www.impots.gouv.fr/portail/simulateurs.

Vous serez aussi redevable d’un impôt si vous avez acheté dans le neuf. En effet, au moment de votre achat vous avez bénéficié d’un taux  de TVA réduit. Ce cadeau vous a été offert à la condition que vous occupiez le bien immobilier pendant un certain délai. Cet impôt est calculé sur la base de la différence entre le taux normal et le taux réduit. Toutefois, dans le cas d’un divorce, d’un changement de lieu de travail, de chômage de longue durée ou d’un décès, vous serez exempté.

Ainsi, à l’exception de certains cas, les frais de vente d’une maison ou d’un appartement sont bien moins élevés que les frais d’acquisition. Toutefois, il est important de bien prendre en compte tous les frais avant de prendre la décision de vendre.

Réagissez

Prêt sans CDI
Un prêt sans CDI… Chiche?
Acheter ou pas un bien immobilier: là est LA question!
Acheter un bien immobilier
Acheter un bien immobilier: retrouvez les 7 étapes clés en infographie
Estimer le juste prix
Les clés pour estimer le juste prix d’un bien immobilier
Kasparov grand joueur d'échec
Les 5 règles pour bien négocier le prix d’un bien immobilier
Visite d'un bien immobilier: ce qu'il faut vérifier
Visite d’un bien immobilier: ce qu’il faut vérifier avant d’acheter
Visiter un appartement
Visiter un appartement: les questions à poser!
demande de prêt immobiler
Demande de prêt immobilier: 3 étapes pour obtenir votre crédit
Prêt sans CDI
Un prêt sans CDI… Chiche?
frais d'achat immobilier
Tous les frais d’achat immobilier à prendre en compte
Frais de vente d'une maison ou d'un appartement
Tous les frais de vente d’une maison ou d’un appartement
A vendre à louer
Vendre ou mettre en location: comment prendre la bonne décision?

INSCRIVEZ-VOUS
GRATUITEMENT

L immobilier n aura plus de secret pour vous...

Merci ! Votre inscription est bien enregistrée.

Oups! Quelque chose ne s'est pas bien passée....